Sommaire

Si les colorations pour cheveux sont utiles pour changer de tête ou pour couvrir les cheveux blancs, elles ne sont pas sans risque pour votre santé et peuvent à terme fragiliser votre fibre capillaire et provoquer des problèmes. Découvrez comment agissent les colorations cheveux, quelles sont les conséquences à connaître avant de se lancer et les alternatives aux colorations conventionnelles.

 

Comment fonctionne la coloration sur nos cheveux ? 

 

 

Comment fonctionne les colorations sur les cheveux ?

 

 

Pour savoir comment agissent les colorations sur les cheveux, rappelons qu’un cheveu est constitué de 3 couches distinctes : 

 

  • La cuticule : une enveloppe fine située à l’extérieur qui se compose d’écailles dont l’objectif est de protéger la fibre capillaire des agressions extérieures ;
  • Le cortex : qui renferme la kératine et les pigments de mélanine qui confèrent à vos cheveux leur couleur naturelle ;
  • Et enfin la moelle, ou médula, qui représente la partie centrale de la tige du cheveu.

 

Une  teinture pour cheveux va agir différemment selon qu’elle est temporaire, semi-permanente ou permanente. 

 

  • Dans le cas de la coloration temporaire, le produit se dépose en surface sur le cheveu et s’estompe sans faire d’effet racine. Il s’agit d’une coloration légère, qui n’est pas destinée à couvrir les cheveux blancs. 
  • La coloration semi-permanente (appelée également ton-sur-ton) agit quant à elle au niveau du cortex du cheveu. Ce type de coloration est recommandé lorsque les premiers cheveux blancs apparaissent. 
  • Enfin la coloration permanente pénètre également jusque dans le cortex. Cette coloration est plus "agressive" que les autres car elle modifie le pigment du cheveu et nécessite un produit oxydant pour ouvrir les écailles et colorer le cheveu. En revanche, la coloration permanente permet de couvrir l’intégralité des cheveux blancs.

 

Pourquoi certaines colorations peuvent abîmer les cheveux ? 

 

Si les colorations temporaires n’abîment généralement pas les cheveux puisqu’elles agissent en surface, ce n’est par contre pas le cas des colorations permanentes. 

 

En effet, pour qu’elle puisse agir, la coloration nécessite d’ouvrir les écailles du cheveu au moyen d’un actif oxydant qui va éclaircir les pigments naturels de vos cheveux, qui seront eux-mêmes remplacés par les pigments artificiels contenus dans le produit colorant. 

C’est cet actif oxydant efficace mais particulièrement agressif pour la fibre capillaire qui va au fil des colorations fragiliser vos cheveux et les rendre plus vulnérables aux agressions extérieures.

 

Quelles sont les conséquences des colorations sur les cheveux ? 

 

Avant de passer le cap des colorations semi-permanentes et permanentes, il est utile de connaître les effets et inconvénients qui peuvent survenir après une ou plusieurs utilisations : 

 

1. Des cheveux plus secs et abîmés

 

Les conséquences des colorations sur les cheveux

 

 

La première conséquence de l’utilisation des colorations pour les cheveux est sans conteste une fragilité accrue de la fibre capillaire. Cette fragilité survient au fil des utilisations des colorations : vos cheveux peuvent devenir plus secs, plus ternes et plus cassants et s’abîmer beaucoup plus rapidement. Pour limiter cet effet, prenez soin d’entretenir vos cheveux après la coloration en usant et abusant des produits hydratants et nourrissants, et en limitant votre exposition au soleil et aux agressions extérieures comme l’utilisation d’appareils chauffants.

 

2. Un risque de cancer accru

 

Depuis quelques années, les compositions des teintures capillaires font l’objet de nombreuses études. Une récente étude américaine publiée dans l’International Journal of Cancer a permis d’avancer que l’utilisation répétée des colorations augmenterait de 9% le risque de développer un cancer du sein. Les colorations capillaires contenant de très nombreuses substances chimiques, il est difficile de définir à ce stade quel est ou quels sont les ingrédients incriminés. 

 

3. Une possible perte de cheveux

 

Fragilisé à cause de l’oxydation, le cheveu devient plus abîmé et plus sensible aux agressions extérieures, de même que votre cuir chevelu qui absorbe également toutes les substances présentes dans les colorations. Il n’est alors pas rare de voir survenir une perte de cheveux plus ou moins importante, en dehors des périodes classiques que sont l’automne et le printemps. 

 

4. Des allergies à certains ingrédients contenus dans les colorations

 

Autre conséquence des colorations capillaires et non des moindres : le risque d’effectuer des réactions allergiques. Les colorations capillaires contiennent de très nombreuses substances, dont certaines classées comme allergisantes notables comme le PPD ou le PPT. C’est pour cela que pour limiter le risque, les fabricants conseillent d’effectuer un test cutané avant de procéder à la coloration. Une allergie suite à l’utilisation d’une coloration pour cheveux peut se manifester sous plusieurs formes plus ou moins sévères : de la simple rougeur à des démangeaisons voire à de l’eczéma et à la formation d’un œdème dans les cas les plus graves.

 

 

Quels sont les ingrédients qui ont le plus de conséquences sur nos cheveux ? 

 

Les études sur la formulation des colorations capillaires ont permis d’avancer une liste d’ingrédients “sensibles” qu’il vaut mieux éviter pour limiter les risques. Il s’agit principalement de : 

 

  • La para-phénylènediamine (PPD), dont le rôle est de faciliter la pénétration des pigments colorants à l’intérieur de la fibre capillaire ;
  • Du résorcinol, considéré comme un perturbateur endocrinien et immunitaire, qui est aussi réputé pour être irritant pour la peau, les yeux et les voies respiratoires ;
  • Du P-Aminophénol, qui est également une substance très allergisante ;
  • Du 1-naphtol, un dérivé pétrochimique irritant et polluant.

 

Pour bien choisir votre coloration capillaire, n’hésitez pas à vous attarder quelques minutes sur la composition du produit. Certaines marques jouent également sur le côté marketing et pratiquent le greenwashing, notamment avec la mention “sans ammoniaque” qui ne garantit pas pour autant l’absence de substances nocives.

 

Quelles sont les alternatives possibles aux colorations conventionnelles ? 

 

 

Les alternatives aux colorations

 

 

Depuis maintenant quelques années, de nombreuses alternatives aux colorations conventionnelles ont vu le jour. Formulées de manière plus naturelle, elles limitent le recours aux ingrédients chimiques potentiellement toxiques, nocifs et irritants tout en garantissant une bonne couvrance des cheveux blancs. Cependant, bien que moins agressives, les colorations dites naturelles fragilisent tout de même vos cheveux et doivent être accompagnées de soins capillaires adaptés.

 

Si vous n’avez pas beaucoup de cheveux blancs, vous pouvez également vous tourner vers les colorations végétales, qui feront également office de soin. L’avantage de ce type de coloration est que les pigments ne pénètrent pas à l’intérieur de la fibre mais la gaine. Parfait si vous avez les cheveux fins en manque de volume ! Notons en revanche que ce type de couleur capillaire ne permet pas d’éclaircir vos cheveux.

 

Est-il possible de réparer un cheveu abîmé par la coloration ?

 

Si vos cheveux sont abîmés à cause des colorations répétées, vous pouvez mettre en place un plan d’action pour leur redonner plus de vitalité. Tout d’abord, adoptez une nouvelle routine en découvrant nos conseils : 

 

  • Espacez davantage la fréquence d’application de vos colorations ;
  • Lavez vos cheveux avec un shampoing doux, sans sulfates, naturel et pourvu d’actifs hydratants et nourrissants ;
  • Hydratez vos cheveux plus en profondeur avec un masque, au minimum 1 fois par semaine ;
  • Optez également une fois par mois ou plus pour un bain d’huile pour leur apporter un boost de nutrition et avoir des cheveux brillants. Choisissez par exemple de l’huile d’argan ou d’avocat, à laquelle vous ajouterez une à deux gouttes d’huile essentielle de géranium ou d’ylang-ylang. 

 

Pour compléter votre routine capillaire, vous pouvez également faire une cure de compléments alimentaires cheveux. Nos gummies beauté au goût agréable sont faciles à prendre et vous aident à révéler la beauté de vos cheveux, mais aussi de votre peau et de vos ongles. Découvrez-les dès maintenant sur notre e-shop en version avec ou sans sucre !

Nos derniers avis


-15% de réduction sur votre première commande.

Votre adresse email est utilisée par Mium Lab à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)