Sommaire

La graisse viscérale est un type de graisse profond située au niveau de l’abdomen, plus particulièrement dans la cavité abdominale. En cas d’excès, ce type de graisse favorise le risque de maladies cardiovasculaires, d’inflammation chronique ou encore d’accident vasculaire cérébral. On vous dit tout sur les causes d’apparition de la graisse viscérale et comment l’éliminer en adoptant notamment une alimentation saine et la pratique d’exercices physiques adaptés.

 

Qu’est-ce que la graisse viscérale ?

 

 

 

qu'est ce que la graisse viscérale ?

 

 

On appelle graisse viscérale le type de graisse corporelle qui se situe au niveau du ventre. On la rencontre de ce fait également sous le terme de “graisse abdominale”. 

 

La graisse viscérale est localisée sous les muscles de la paroi abdominale et correspond à un excès de tissus adipeux ayant plusieurs causes possibles. Il s’agit donc d’un type de graisse profonde, à la différence de la graisse sous-cutanée qui est localisée au niveau de l’épiderme. 

 

Du fait des caractéristiques de la graisse abdominale et de sa localisation sous les muscles, il est parfois difficile de bien l’identifier. Plusieurs indices peuvent vous y aider. D’une part, si vos hanches paraissent plus larges que vos cuisses, cela peut signifier un excès de graisse viscérale. Pour mesurer votre rapport taille-hanches (RTH), il vous suffit de diviser votre tour de taille par votre tour de hanches. Selon l’OMS, le RTH chez les femmes devrait avoisiner 0,85 et 0,9 chez les hommes. 

 

Le rapport taille-hanches doit être complété par d’autres indices de mesure du poids comme l’IMC (indice de masse corporelle) pour confirmer ou non la présence de graisse viscérale. 

 

L’accumulation de graisse viscérale s’avère problématique à plusieurs niveaux. D’une part, une accumulation de graisse viscérale a été corrélée suite à une étude à des risques plus élevés de maladies chroniques comme le diabète de type 2(1). La graisse viscérale tend également à augmenter le risque de développer des maladies cardiaques, à perturber le sommeil(2) et à augmenter la pression artérielle tout comme le taux de mauvais cholestérol. 

 

Quelles sont les causes de la graisse viscérale ?

 

Les causes de la graisse viscérale sont multiples. On en distingue 3 principales liées principalement à un mode de vie inadapté : alimentation trop riche, stress important et prolongé et manque d’activité physique : 

 

Une alimentation trop riche 

 

 

Une alimentation trop riche pour la graisse viscérale

 

 

La première cause d’apparition de graisse abdominale se situe au niveau de l’alimentation. En effet, la prise de masse grasse est directement corrélée au nombre de calories par jour que vous ingérez et du type d’aliments que vous consommez. L’accumulation de graisse viscérale est notamment favorisée par une alimentation trop riche en glucides simples et en sucres. 

 

Aujourd’hui, les glucides se cachent absolument partout, même là où vous ne les attendez pas ! N’hésitez pas à tenir un journal alimentaire et à observer les valeurs nutritionnelles des aliments que vous consommez sur une semaine pour en prendre conscience. Vous pourrez ainsi identifier les aliments qui peuvent poser problème lorsqu’ils sont consommés en trop grande quantité. 

 

Le stress chronique

 

Outre l’alimentation, votre niveau de stress joue aussi un rôle non négligeable dans la prise de poids, et plus particulièrement au niveau abdominal. Une situation de stress, lorsqu’elle s’intensifie et se prolonge pendant plusieurs jours, semaines, voire mois, tend à augmenter la production de cortisol, l’hormone du stress. Cette hormone est responsable d’une hausse du taux d’insuline, qui a pour fonction d’équilibrer le taux de glucose dans votre sang. Cela a pour conséquence de favoriser le stockage des sucres au niveau de l’abdomen, et donc d’augmenter le risque d’excès de graisse viscérale(3). 

 

La sédentarité et le manque d’exercice physique

 

Dernière cause possible de la graisse viscérale : la sédentarité et le manque d’activité physique. Vous le savez, mais bouger régulièrement reste l’une des actions les plus efficaces et les plus simples pour maintenir un poids de forme et éviter le stockage des graisses, en particulier sur la zone abdominale. Pour être en bonne santé, l’Organisation mondiale de la santé recommande ainsi au minimum 150 minutes d’activité d’endurance à intensité modérée par semaine. L’organisme recommande également de ne pas rester plus de deux jours consécutifs sans exercer d’activité physique.

 

D’autres causes moins fréquentes peuvent aussi expliquer l’apparition de la graisse abdominale. Nous pouvons par exemple citer les changements hormonaux à la ménopause par exemple.

 

Comment perdre sa graisse viscérale ?

 

Avoir de la graisse viscérale n’est pas une fatalité ! Avec l’acquisition de certains réflexes d’hygiène de vie à suivre de manière quotidienne, celle-ci ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir : 

 

1. Pratiquer une activité physique régulière

 

 

Pratiquer une activité sportive

 

 

 

La première astuce à connaître est de pratiquer une activité physique régulière, quotidienne si possible. L’activité physique peut être simplement de marcher au moins 30 minutes par jour, ou de réaliser un sport comme la course à pied, la natation, le vélo ou le yoga. L’essentiel est de trouver une activité qui vous plaise, et que vous prendrez plaisir à faire tous les jours ou au minimum plusieurs fois par semaine. Celle-ci doit être adaptée à votre condition physique et être d’intensité suffisante pour apporter des résultats et contribuer à la perte de masse graisseuse. 

 

On vous conseille de combiner activité cardio et exercices de renforcement musculaire pour à la fois cibler la perte de gras et la perte de poids. Aujourd’hui, vous pouvez pratiquer directement à la maison séances de HIIT, tabata ou encore fitness en fonction du temps dont vous disposez et de votre mode de vie. On pense également à tort que l’on doit absolument faire plusieurs séries d’abdominaux pour perdre la graisse localisée au niveau du ventre. Privilégiez plutôt les exercices de gainage comme la planche, accessible à tous ! N’hésitez pas à consulter nos conseils pour se motiver à faire du sport si vous avez besoin d’un coup de pouce pour vous y mettre.

 

2. Avoir une alimentation équilibrée

 

Deuxième conseil pour perdre l’excès de graisse corporelle : bien s’alimenter ! Tenir un journal alimentaire vous a très certainement aidé à identifier les aliments trop riches que vous consommez. Pour rééquilibrer votre alimentation, évitez les aliments industriels, souvent trop caloriques et trop salés, et tournez-vous vers des produits plus bruts et frais. Limitez par ailleurs au maximum l’alcool et les boissons sucrées et assurez-vous d’avoir des apports suffisants en protéines et en fibres solubles pour faciliter le transit intestinal. 

 

3. Limiter le stress 

 

Pour limiter le stress responsable de perturbations métaboliques au sein de votre organisme, il est indispensable de rester à l’écoute de vos besoins et de prendre soin de vous ! Par l’intermédiaire d’une activité sportive, mais aussi par des moments de relaxation à intégrer le plus souvent possible dans votre planning hebdomadaire. 

 

Séance de méditation, écoute de podcasts inspirants, pratique d’une activité créative ou apprentissage d’un instrument de musique, il existe aujourd’hui de très nombreuses possibilités pour déconnecter des responsabilités quotidiennes : n’hésitez pas à en tester plusieurs pour trouver celle qui vous correspondra le mieux ! 

 

4. Faire une cure de compléments alimentaires

 

En complément d’un régime alimentaire équilibré, de la réduction du stress et de la pratique d’une activité physique, faire une cure de compléments alimentaires ciblés peut aussi vous aider à dire adieu à l’excès de graisse abdominale. En plus de nos gummies Stress, découvrez également nos gummies Minceur ! Formulées sans sucre, elles contiennent une association de plantes et d’actifs pour aider à réduire l’absorption des graisses, favoriser la perte de poids et booster les capacités d’élimination de votre organisme. Découvrez-les dès maintenant sur notre e-shop !

 

 

Références : 

 

(1) JAMA  19 Sept 2012;308(11):1150-9.

Dysfunctional adiposity and the risk of prediabetes and type 2 diabetes in obese adults.

Neeland IJ, Turer AT, Ayers CR, Powell-Wiley TM, Vega GL, Farzaneh-Far R, Grundy SM, Khera A, McGuire DK, de Lemos JA.

 

(2) Chaput, Jean-Philippe, et al. « Change in Sleep Duration and Visceral Fat Accumulation over 6 Years in Adults ». Obesity (Silver Spring, Md.), vol. 22, no 5, mai 2014, p. E9-12. PubMed, doi:10.1002/oby.20701. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24420871

 

(3) Epel, E. S., et al. « Stress and Body Shape: Stress-Induced Cortisol Secretion Is Consistently Greater among Women with Central Fat ». Psychosomatic Medicine, vol. 62, no 5, octobre 2000, p. 623‑32. PubMed, doi:10.1097/00006842-200009000-00005. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11020091

 

Nos derniers avis


-15% de réduction sur votre première commande.

Votre adresse email est utilisée par Mium Lab à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)